Greffe de cheveux FUE : Les informations à connaître pour choisir la bonne technique et le bon praticien

dessin lf

 

Comme je l’écrivais dans un post précédent il existe plusieurs manières de réaliser une greffe de cheveux FUE (manuelle, automatisée, implantation à l’aiguille…), tout comme il existe plusieurs « approches » quant à cette intervention. L’ approche « prudente », consiste à extraire un nombre de follicules déterminé en fonction de l’âge du patient, de l’évolution potentielle de sa calvitie, de la capacité limitée ou non de la zone donneuse… et une approche « plus risquée » qui consiste à extraire coûte que coûte un nombre spectaculaire de follicules, peu importe l’âge du patient, son profil d’alopécie, ou la capacité de la zone donneuse. Il faut également faire attention aux arguments mis en avant sur les sites internets… Ils sont très souvent accrocheurs mais ne reflètent pas forcément la réalité! Voici quelques informations qui vous permettront de faire le tri dans les arguments, les techniques, les praticiens et de faire le bon choix pour votre greffe de cheveux!

1°) La zone donneuse (où l’on extrait les cheveux) est limitée:

En effet, les follicules qui sont extraits de la zone donneuse NE REPOUSSENT PAS dans la zone donneuse! (ou en très faible quantité). Chaque individu a un stock limité de cheveux qui pourront être prélevés et implantés sur plusieurs séances de greffes de cheveux. Il faut donc analyser la progression de sa calvitie, avant de vouloir mettre le paquet dans une zone définie! Imaginez que vous souhaitiez retrouver une densité importante sur la partie frontale du cuir chevelu, et que vous décidiez d’utiliser 60-70% de votre stock de cheveux dans cette zone. Que se passera-t’il si votre calvitie évolue fortement dans les autres zones de votre cuir chevelu?

2°) Les cheveux prélevés hors de la zone donneuse sont susceptibles de retomber:

La zone donneuse « traditionnelle » ou « occipitale » s’étend d’une oreille à l’autre en largeur, et mesure en moyenne 5 à 6 cms de hauteur. Dans cette zone, on sait que tous les cheveux prélevés repousseront avec quasi certitude lorsqu’ils seront implantés. En dehors de cette zone, c’est à dire au niveau de la nuque, sur les côtés et devant les oreilles, en bordure du vertex, les cheveux extraits repousseront une fois implantés, MAIS LEUR DURÉE DE VIE SERA LIMITÉE car ces cheveux sont situées dans des zones où la densité évolue avec l’âge…

2donorarea  correct donor

Extraction hors zone donneuse                      Extraction dans la zone donneuse

3°) Implanter des cheveux dans une zone encore fournie augmente les risques de Shockloss:

Le « shockloss » est une perte de cheveux réactionnelle liée à une intervention de greffe de cheveux. Elle peut intervenir:

  •  lorsque l’on implante des cheveux chez un patient trop jeune.
  • lorsque l’on implante des cheveux chez un patient dont la perte est active (non stabilisée)
  • lorsque l’on implante trop de follicules dans la même séance. Le cuir chevelu fatigué n’arrive pas à nourrir tous les nouveaux follicules et en rejette une partie.
  • lorsque l’on implante dans une zone où il y a encore beaucoup de cheveux. Il n’est pas rare que le résultat de l’intervention soit très satisfaisant entre 9 et 12 mois après l’intervention, puis se dégrade considérablement à partir du 13 ème -14 ème mois pour devenir relativement médiocre… (Notez que dans ce cas de figure, on vous rétorquera que tout a très bien poussé mais que votre calvitie s’est juste accélérée dans les derniers mois…).

4°) Attention au « Dense Packing »!

Cette pratique très répandue dans les cliniques Low cost consiste à implanter un maximum de follicules sur 1 ou 2 jours, sans se soucier de la qualité de la zone donneuse, de la densité déjà existante, ou de l’évolution future de votre calvitie. Cela implique :

  • que le docteur ou assistant implante des follicules de qualités très variables ( de très bons à très mauvais), l’objectif étant le nombre!
  • que les follicules sont prélevés partout où l’on en trouve ( dans et hors zone donneuse), rendant le résultat instable dans le temps.
  • que les risques d’avoir un shockloss sont très importants.
  • qu’il n’y aura plus d’autre intervention possible après une intervention « dense packing », alors que votre alopécie progresse…

5°) Il est quasiment impossible de vérifier le nombre de follicules et cheveux implantés

En effet, si vous payez une intervention sur la base d’un nombre de follicules ou de cheveux implantés, comment pouvez-vous contrôler ce chiffre? De même qui peut vérifier de l’exactitude des chiffres présentés sur les sites? Par conséquent il faut être très prudent quant aux chiffres annoncés, ils sont pour la plupart « gonflés » afin d’attirer des patients! Par conséquent ce n’est pas tant le nombre de follicules qui importe mais bel et bien le résultat de l’intervention! Dans une démarche de consultation, demandez au docteur ou chirurgien, quel type de résultat vous pouvez attendre et si il peut vous présenter des cas de patients similaires au vôtre. À quoi vous serviront 3000, 4000, 5000 cheveux (réels ou hypothétiques) si le résultat esthétique, et la densité ne sont pas à la hauteur de vos attentes?

6°) Prix d’une FUE : La disparité des tarifs en France, et entre la France et l’étranger

Quel est le juste prix pour une intervention de FUE? Pourquoi les variations de prix sont importantes d’une clinique à une autre?

A) En France:

Dans les cliniques Françaises, le prix d’une intervention de FUE commence à 3000 € pour une petite séance, la moyenne pour une intervention avec 2000-3000 cheveux implantés se situe plutôt autour de 5000€- 6000€, et le prix peut facilement monter jusqu’à 8000 à 10000€. Je ne m’attarderai pas sur les cliniques qui promettent des milliers de cheveux pour moins de 3000 €… Cela est tout simplement impossible en terme de rentabilité. Les charges de personnel, taxes, le prix du matériel, de la location des blocs ne sont pas couverts par un tel montant. A moins de faire 5 interventions par jour, réalisées par du personnel non médical, dans un lieu non destiné à la greffe de cheveux…

Les disparités en terme de prix dans les cliniques Françaises s’expliquent facilement. Si c’est un docteur qui réalise votre intervention, cela coûtera plus cher. Si ce sont les assistants (non médecins) du docteur qui réalisent votre intervention, alors l’intervention coûtera moins cher. ATTENTION IL NE FAUT PAS QUE LE PRIX SOIT LE SEUL CRITÈRE DE CHOIX POUR VOTRE INTERVENTION! vous pouvez toujours trouver moins cher, mais le résultat sera t’il au rendez-vous?

B) À l’étranger:

Turquie, Tunisie, Hongrie (et très récemment la Grèce) sont les destinations phares pour réaliser des interventions FUE à un prix plus attractif qu’en France. En effet, les charges de personnel, les frais de fonctionnement de la clinique, le matériel… sont moins chers donc les prix sont beaucoup moins élevés qu’en France. Toutefois il est très difficile de savoir si l’on a fait le bon choix. Il y a de bons praticiens dans tous ces pays, mais lesquels? là encore le prix et le lieu devrait vous donner une indication.

Exemple 1 : 2000 € tout inclus vol / hôtel / 4000 cheveux + cocktail de départ = VERY LOW COST! FUYEZ ET NE VOUS RETOURNEZ PAS! vous êtes clairement tombé dans une usine, où les interventions sont réalisées à la chaine par des assistants, vous ne rencontrerez pas de médecins, la qualité de l’intervention, des instruments seront très variables. Les recommandations (et elles sont déterminantes!!!) post-opératoires seront inexistantes, et je ne parle pas du suivi!

Exemple 2: 3500-4000€ pour restaurer la moitié du cuir chevelu avec une belle densité , rajoutez à cela 150€ de billets d’avions et 200 € d’hotel pour 4 jours =  AFFORDABLE COST! CELA SEMBLE RAISONNABLE! vous êtes dans une bonne moyenne de prix pour des soins de qualité réalisés à l’étranger. Il y aura probablement un interlocuteur Français sur place, un docteur sera présent pendant votre intervention et il y aura un suivi  par email ou par téléphone, et parfois un interlocuteur en France.

INDICATION DE PRIX:  Si vous deviez restaurer tout votre cuir chevelu dans une bonne clinique (et si votre zone donneuse le permet) :

  • En France : il faudrait probablement 2 à 3 séances d’une journée complète et il vous en coûterait entre 12000 et 18000 € au total.
  • À l’étranger dans les mêmes conditions : 2 voire une 3ème séance pour un prix total de 7000 à 9000 € au total.

POUR RÉSUMER EN QUELQUES MOTS:

  • ATTENTION AUX PROMESSES DE DIZAINES DE MILLIERS DE CHEVEUX IMPLANTÉS, VOTRE ZONE DONNEUSE EST LIMITÉE! VOTRE CALVITIE CONTINUE À ÉVOLUER!
  • D’OÙ SOUHAITE T’ON EXTRAIRE VOS FOLLICULES? ZONE DONNEUSE? HORS ZONE DONNEUSE? GRANDE PRUDENCE!
  • EST CE LE NOMBRE DE CHEVEUX IMPLANTÉS OU LE RÉSULTAT QUI VOUS IMPORTE?
  • ATTENTION AU DENSE PACKING!
  • VAUT IL MIEUX PAYER UN PRIX CHER OU RAISONNABLE POUR UN RÉSULTAT SATISFAISANT? OU UN PRIX RIDICULEMENT BAS POUR UN RÉSULTAT ALÉATOIRE?

Si vous avez des questions sur votre perte de cheveux, sur la FUE, ou ne savez pas où réaliser cette intervention, n’hésitez pas à visiter mon site http://www.consultantcapillaire.fr, c’est mon métier de vous aider!