Et si les abeilles pouvaient soigner la calvitie…

propolis

Une étude publiée fin novembre 2014 par la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry met en évidence que le propolis, substance fabriquée par les abeilles à partir de leurs sécrétions et d'une série de substances résineuses, gommeuses et balsamiques récoltées sur certains végétaux, est très efficace dans la repousse des poils chez les souris... Il s'agirait peut-être d'une nouvelle piste dans la lutte contre la calvitie.

On connaissait déjà les vertus du propolis brute ou sous forme de teinture-mère  qui est un anti-infectieux (antifongique, antiseptique, antibiotique). Elle a de plus un pouvoir anesthésique cicatrisant, anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire. Elle était utilisée comme produit d’embaumement au temps des pharaons. Les soldats romains l’utilisaient pour soigner de nombreux maux et blessures sur les champs de bataille.

Comment cette substance dont l’utilisation est millénaire pourrait être efficace contre la calvitie?

Des chercheurs de l’Université d’Hokkaido, au Japon viennent de susciter des nouveaux espoirs en démontrant par le biais d’une étude que le propolis pouvait stimuler la repousse des cheveux . En effet, ils ont utilisé la propolis en application topique sur des souris préalablement rasées et épilées à la cire et il est apparu que les poils repoussaient plus rapidement chez les souris traitées au propolis, que celles qui n’avaient reçu aucun traitement.

On peut donc en conclure que la propolis a la propriété de faire repousser des cheveux plus rapidement. Est-ce que cela signifie pour autant qu’elle est utile contre la calvitie?

Il est établi que la perte de cheveux est issue d’une inflammation anormale, ce qui explique l’engouement récent de la communauté scientifique dans de l’étude de traitements de la calvitie par des anti-inflammatoires.

Il se trouve, expliquent les scientifiques de l’Hokkaido University, que tout d’abord, la propolis a un effet anti-inflammatoire avéré. Puis, que les souris traitées par application topique de propolis ont vu le nombre de leurs cellules ou kératinocytes spécialisés (impliqués dans le processus de croissance de cheveux) augmenter. C’est aussi le cas des kératinocytes épidermiques.

Par conséquent, il est tout à fait vraisemblable que la propolis, dotée de ce double effet, anti-inflammatoire et stimulant pour la croissance de cheveux, devienne dans les années à venir une piste consistante dans la recherche d’un remède contre la calvitie.

Il s’agit en tout cas d’un axe supplémentaire dans la recherche d’un traitement contre ce fléau qui concerne un nombre grandissant d’hommes et de femmes. En attendant, il est possible de recourir aux traitement préventifs et correctifs de la perte de cheveux.

En savoir plus, visitez ma page professionnelle : http://www.consultantcapillaire.fr