La dermopigmentation, la dermographie, la micropigmentation capillaire: quelles différences?

Dermopigmentation-Dermographie-Micropigmentation capillaire

 

Sur internet, de nombreux termes sont apparus dans les derniers mois pour caractériser une seule et même technique « la pigmentation du cuir chevelu ». Tiré de l’anglais Scalp Micro Pigmentation, puisque la technique a été développée chez nos voisins Anglo-saxon et largement utilisée dans les dernières années aux Etats-Unis et pays Anglo-saxons.

On peut la trouver sous le nom « Dermopigmentation capillaire », « Dermographie capillaire », ou encore « Micropigmentation capillaire ». Ne vous y trompez pas, il s’agit bel est bien de la même technique mais sous diverses appellations…

Elle consiste à « foncer » certaines zones du cuir chevelu, de la barbe, moustache, sourcils, afin de camoufler des cicatrices ou remplir des zones dégarnies. Son utilisation est donc purement esthétique, et si elle s’apparente au tatouage, elle présente toutefois plusieurs différences. Tout d’abord, il ne s’agit pas d’encre, mais de pigments naturels, et la profondeur « d’injection » de ces pigments n’est pas la même. Ensuite, pour la dermopigmentation, l’aiguille ne pénètre que dans la couche superficielle de la peau. Pour finir, les pigments employés ne virent pas de couleur (bleu, vert) comme le ferait un tatouage traditionnel.

La dermopigmentation capillaire peut permettre de :

1) Simuler une chevelure complète avec un aspect rasé

IMG_4951 DSC_0727

2) Camoufler des cicatrices sur le cuir chevelu

strip scar

3) Donner un aspect plus dense à une chevelure existante

AaronTopBeforeAfter-680x295

Les applications de la dermopigmentation capillaire sont nombreuses, ce qui va contribuer à voir cette technique se développer considérablement en France dans les prochains mois.

Pour plus d’informations sur la dermopigmentation, et où trouver les meilleurs spécialistes pratiquant la dermopigmentation capillaire, rendez-vous sur http://www.consultantcapillaire.fr